Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Survivors] Saison 2 Episode 5

Aller en bas 
AuteurMessage
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 48
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: [Survivors] Saison 2 Episode 5   Lun 1 Mar - 11:27

Saison 2 Episode 5

Better late than never




Now is all there is

Un épisode que j'ai trouvé excellent, surprenant et pour une fois dans cette saison : original!

Même si je tique un peu-beaucoup sur la transmission oiseaux=> humains puis humains=>humains dans la foulée... mais bon ^^

Cet épisode nous donne aussi une indication temporelle : il se situe 6 mois après le début de l'épidémie...

Notre petite équipe dans son périple vient au secours d'un jeune couple pris en otage par des "pirates" de la route et découvre qu'ils vivent dans une petite communauté-coopérative paysanne qui essaie de rester à l'écart et cachée...

Un petit paradis comme ils diront et surtout une escale qui le remet dans une socialisation quasi "normale" mais le normal ne va pas durer...

Les personnages sont traités en groupe, un groupe qui plus que jamais apparaitra très soudé... mais aussi deux par deux.

Greg et Abby tout d'abord : leur périple est celui qui m'aura le moins intéressé mais c'ets clairement le moins "émouvant"... mais c'est par contre un moteur pour l'intrigue et la suite...

Hope never dies...untill it kills you!



Bon la réminiscence de Greg sur la mystérieuse carte postale, pourquoi pas hein, et j'avoue que j'ai trouvé tout le passage à l'aéroport un peu long, car ce qu'on y apprend est tellement parcellaire et décousu...

En gros, quelques centaines de personnes triées sur le volet (et sur des critères "mystérieux") ont été évacuées avant le début de l'épidémie.... Mouais, bon, une épidémie ce n'est pas une bombe, donc je passe sur la "précision" et puis bon, ils sont sur une ile déserte ne gens qui ne savent pas s'ils sont immunisés ou pas et en attente du vaccin que leur concoctent leur équipe de savants dirigée par Whitaker... Ouais, ok, mais bon....

Par contre, quelle réalisation brillante et efficace, les plans extérieurs sont magnifiques, les prises de vue et angles, les éclairages, bref, c'est un régal pour les yeux, et toujours une BO très agréable! D'ailleurs, le thème à la fin, dans le centre de Whitaker, avec des percussions très BSGiennes (BSG = Battlestar Galactica) est magnifique et rajoute une tension bien dramatique aux ambiances pénombres/lumières !

Et Whitaker a Peter, à voir ce que ça nous réserve pour le finale ça... *sceptique-à-voir*

Par contre, j'ai adoré qu'Abby passe à l'offensive et veuille rejoindre le complexe et permettre le développement d'un vaccin, selon ses termes! Bon c'est moyen réaliste comme Greg le lui fait remarquer, mais c'est une décision courageuse et le "you're unvoted Abby" de Tom pour que tous l'accompagne était également très intense!

A time to get and a time to lose...



Belle sortie pour le personnage de Sarah et sortie à laquelle je ne m'attendais pas!

Je veux dire que jusqu'ici les personnages se sont sortis de situations toutes plus improbables que les autres et là *pouf* une mort en douceur, silencieuse et presque invisible, avec le virus qui (re) fait des siennes, et là j'ai beaucoup aimé!

Beau traitement également du couple Al/Sarah, pas mélo mais juste dans l'émotion et la dignité, et des scènes très touchantes avec une Sarah qui aura beaucoup évolué et muri en 6 mois!
J'ai également beaucoup apprécié l'oraison prononcée par Judy.

Et lol le retour de Clement (Paul Copley) de Torchwood "Children of Earth" : toujours touchant cet acteur!

J'ai bien cru que Sarah allait décamper de la maison au lieu chercher le verre d'eau je dois dire, et cette mort, solitaire, en sacrifice, avec tout le monde qui vient dormir en face de la fenêtre *ouch* là aussi, j'ai été surprise et touchée de les voir tous là!

Au début du plan je me suis demandée qu'est ce Tom et Anya faisaient à dormir dehors et puis élargissement du plan : ahhhh :( tout le monde accompagne Sarah dans la mort...

Beau mais triste.... très triste et Sarah digne et admirable de bout en bout...

Le personnage a été magnifiquement écrit et interprété je trouve à Robyn Addison.

Après la mutation du virus et la propagation par les oiseaux, bon je tique sur la contamination inter-humaine là...(normalement impossible sans le porc comme vecteur de ce que l'on sait des virus de la grippe)... mais bon, ça rajoute une dimension dramatique et rend le futur vraiment très très sombre...

Le personnage de Najid est toujours touchant lui aussi, je l'adore! J'espère que ce jeune garçon aka Chahak Patel poursuivra sa carrière, je le trouve très bon!


I can change if you can





Mais qui est Tom Price ?

J'avoue que c'est à cause de lui que j'ai tardé à rédiger ce commentaire car je ne sais pas... J'aime beaucoup ce personnage qui résonne et trouve écho chez moi et a un parcours très intéressant et en même temps, à ce stade de l'histoire, il est encore et toujours pleins de contradictions...et je n'arrive pas à le cerner complètement....

Et nous offre avec une Anya que j'aime beaucoup aussi un sacré duo et une relation très intéressante....

Anya j'adore, elle assume, son franc parler, sa façon de faire face, sa sincérité, sa façon de rationaliser...

Quant à Tom j'adore comme il est imperturbable, toujours en arrière plan, à observer, veiller et comme une fois encore on peux , tous, peuvent compter sur lui : c'est lui qui surveille Al qu'il gratifie d'un "mate" (pas comme Greg ).

J'avais peur que sa motivation soit seulement de plaire à Anya, mais il semble qu'il change, qu'il ait changé et là première contradiction, dans le même épisode il dit qu'on ne peut pas changer puis cette phrase à Anya dans la voiture, dans une scène absolument superbe (cf plus haut^^)
Sa façon de s'excuser d'abord et Anya qui capte pas, lol, excellent ça, et puis Mr articulate Laughing (franchement quand elle lui a sorti Anya, j'en pouvais plus, elle a raison, il a une articulation minimale, comme ses phrases, réduites au minimum syndical en nombre de mots) qui se lance soudain dans de grandes phrases O__O!

Superbe quand il raconte ce qu'il a observé durant la soirée, car oui l'attraction entre Judy et Anya saute aux yeux, c'est clair, du premier moment où Judy lui dit qu'elle est une parfaite, on sent que le courant passe, et réciproquement...

Et si Tom, toujours dans le contrôle est à une autre table et observe, Anya le regarde aussi...
Car oui, comme il le dit, le bonheur la rend belle...Analyse de la situation lucide...

Tom qui perdra pourtant son self contrôle peu après dans une confrontation brutale, où j'ai eu peur! Et Anya qui ne se démonte pas et lui sors ses quatre vérité sans mâcher aucun de ses mots : que fait-il ? Il la traque ? La menace ?
Et c'est avec cette scène que je me demande jusqu'où Tom a changé...? Je voulais revoir le pilote (mais pas encore d'éditions DVD en nos contrées...vivement...) car quand même plus que les meurtres de sang froid, il faisait gros bourrin le Tom... Et il me semble bien qu'il avait été très limite avec la prmeière fille qu'il avait croisé, la blonde du couple qui l'a jeté de voiture...

Sa réaction violente et homophobe face à Anya... tout laisse entrevoir un homme fruste, jusqu'à sa façon de parler, et ses réactions comme dans l'épisode 3 où il souligne à Anya que "oui il sait ce que veut dire le mot comestible" veut dire :lol!

Difficile de le situer le Tom... Abby a vu au travers de sa façade certes, mais qui est-il au final ?




Jusqu'où est-il un mec bien ?

Et pour illustrer mes propos, je mets ici la scène de la voiture où Tom ne cesse de surprendre... et d'être sincère dans une simplicité déconcertante, et Anya, lucide, sans pour autant le cerner complètement, mais j'ai du mal aussi il fait dire.... La nuit lui aura porté conseil pour le moins à Tom, looool ^^!